Expatrié ou futur expatrié, vous voudrez certainement souscrire à une assurance expatriation pour votre sécurité sanitaire. Les offres proposées par les institutions étant multiples, disposer de certaines informations vous permettra de faire un choix judicieux. Nous vous présentons quelques astuces pour vous aider à trouver la bonne formule d’assurance Expatrié.

Tenez compte des tarifs

Avant de souscrire une assurance Expatrié, vous devez premièrement vous renseigner sur le coût du contrat. En effet, les tarifs proposés en matière d’assurance expatriation peuvent fortement varier. Pour vous aider dans ce sens, voici les trois principaux éléments qui impactent ces tarifs. Il y a premièrement l’âge de l’assuré : en fonction de sa tranche d’âge, la cotisation sera relativement importante. Autrement dit, plus l’assuré est jeune, moins cher son assurance expatriation lui reviendra.

Le deuxième paramètre jouant sur les tarifs d’assurance Expatrié est le pays d’expatriation. Les prix pratiqués peuvent fortement varier d’un pays à un autre et peuvent passer du simple au double selon la zone géographique. Prenez donc le soin de vous renseigner sur le coût des soins médicaux et le niveau de santé de votre pays d’expatriation.

Le niveau de couverture de la formule à laquelle vous souscrirez jouera également sur le prix de votre assurance expatriation. En effet, le tarif variera selon que vous optiez pour la garantie minimum ou pour la formule plus complète.

Définissez le type de couverture santé qui vous convient

Il existe deux types d’assurance médicale internationale : la Caisse des Français de l’étranger (CFE) et l’assurance santé au premier euro. Souscrire la CFE seule ne sera pas suffisant, il faudra également souscrire une assurance complémentaire. En réalité, la CFE rembourse selon les tarifs de la Sécurité sociale française. Or, ses plafonds à l’étranger s’avèrent généralement trop faibles. Une assurance complémentaire viendra donc couvrir le reste des frais non pris en charge par la CFE.

En revanche, une assurance au premier euro couvre vos dépenses de santé dès le premier euro dépensé, sans l’intervention de la CFE. Vous êtes donc couvert par un seul organisme. Retenez que le choix du type d’assurance Expatrié dépend principalement de vos revenus, des garanties souhaitées, de votre situation familiale et du pays d’expatriation.

Renseignez-vous sur les garanties et les délais d’attente

Pour trouver la bonne formule d’assurance Expatrié, vous devez examiner les garanties que propose le contrat. Choisir une offre considérée comme étant la plus économique et ne couvrant que les frais d’hospitalisation est une erreur. Ce choix ne vous sera pas avantageux, car dans le cas d’une demi-journée, cela n’est pas considéré comme de l’hospitalisation. Les soins reçus resteront donc à votre charge.

Il est donc très important de mettre un accent particulier sur la question des garanties. Par ailleurs, vous avez la possibilité de changer les garanties choisies au début de chaque année (au mois de janvier). À ce sujet, la bonne formule d’assurance Expatrié est celle qui prend en compte votre historique médical.

Généralement, les assurances expatriation appliquent des délais d’attente pour certains soins (dentaires, préventifs, optique et maternité). Durant ces délais (allant de quinze jours à quelques mois), vos garanties ne pourront pas être prises en compte et vos soins ne seront pas remboursés. Cherchez donc à savoir si votre contrat inclut des délais d’attente et à connaître les garanties auxquelles ils s’appliquent.